Dominique Smiley : on peut très bien être intégré et avoir un esprit communautaire.

Dominique Smiley est une Française du Québec très active dans le milieu associatif français de Montréal : ancienne membre du CA de l’Union française où elle a su insuffler son dynamisme au bar local, actuellement membre du mouvement citoyen Ici pour demain.

Question 1 : 

Dominique, vous avez été active au sein de l’Union française et dans d’autres espaces français (Ici pour demain ?). Qu’est-ce qui a été à l’origine de ce retour aux sources, vers les autres Français de Montréal ?

Dominique Smiley : 

Environ 1 an et demi après mon installation j’ai ressenti un coup de nostalgie, je me sentais seule et j’ai eu envie de rencontrer des français installés ici – une opportunité de rejoindre comme membre l’UF a été le premier pas. J’y ai exercé des responsabilités comme membre du CA et je me suis rendue compte que les français se sentant un peu perdu étaient plus nombreux qu on pensait.  Je les aidés et orientés au mieux de ce qui était en mon pouvoir. J’y ai fait des rencontres superbes et les choses se sont enchainées naturellement. Aujourd hui je m investis dans Ici pour demain.

Question 2 : 

Dans votre démarche on retrouve un brin de nostalgie (rencontrer des Français) et un zeste de solidarité, aider, orienter d’autres Français. Est-ce que ce dernier point ne serait pas la base du réseau des Français de Montréal et du Québec qu’on nomme souvent la communauté ?

Dominique Smiley : 

Un tout petit point de nostalgie, juste parfois quand je ressens le besoin de ne plus me sentir autant en terre étrangère, mais pas suffisant pour me faire regretter de me trouver ici.

Un zeste de soladirité, sûrement, mais en fait plus que cela ou plus fort que cela. J’ai fait l’expérience de cette espèce de désorientation que l’on peut éprouver lorsque l’on ne sait plus exactement comment faire ou vers qui se tourner. Est-ce pour autant la base du réseau français au Canada et plus spécifiquement au Québec? Je ne suis pas certaine. Les français sont déconcertants, plein de paradoxes. A l’ inverse d’autres immigrants venant de pays différents et possédant une communauté forte et solide, ils ne cherchent pas à se regrouper, partager ; ils n’ envisagent pas une Petite France, comme il y a, par exemple, une Petite Italie, avec une communauté forte et active.
C’est sans doute en cette profonde différence que réside toute la difficulté de réunir avec des objectifs d’entraide et de soutien les Français présents ici. Profondément individualistes et certainement un peu égoistes ils pratiquent spontanément la politique du chacun pour soi, même si lui même aurait besoin d’une vraie communauté.
Je pense que le travail est immense pour convaincre les Français du bien fondé et du positif pour chacun d’entre eux, d’avoir une communauté de soutien et d’action ici en Amérique du Nord.

Question 3 : 

On oppose souvent esprit communautaire (se tourner vers les Français) et intégration. Est-ce que pour vous les deux sont antinomiques ?

Dominique Smiley : 

Non, pour moi les deux ne sont pas antinomiques, ils sont totalement différents, avec des sens différents. On peut très bien être intégré et avoir un esprit communautaire, au même titre que nous pouvons être totalement intégrés sans aucun esprit communautaire ou avoir un fort esprit communautaire sans jamais réussir son intégration. Mais cette question, en tout cas pour moi, ouvre un grand débat : le français a peu l’esprit communautaire à l inverse de beaucoup d’autres communautés qui multiplient les occasions de s’aider et/ou de partager savoir, expériences et plaisirs.
En ce qui concerne l’intégration, la volonté de bien faire ne suffit hélas pas. La meilleure des volontés, la meilleure des préparations ne peuvent empêcher le choc de la réalité sur le terrain.

Question 4 : 

Ici pour demain, dont vous faites partie, se veut un mouvement citoyen mais il présente également un député. Pourquoi est-ce que ce collectif décide de présenter un député ?

Dominique Smiley : 

Je ne suis pas habilité à répondre pour le candidat sur les raisons de sa candidature … Je peux cependant ajouter ceci : avoir des idées, des projets, des objectifs c’est bien, mais si nous ne pouvons les faire entendre elles ne serviront à rien. Le but n’est pas de se retrouver un petit groupe de sympathisants autours d’une table pour changer le monde mais bel et bien de faire entendre les idées et les valeurs qu’Ici pour demain défend. Etre député me semble une façon positive et efficace de les faire entendre.

Question 5 : 

Et vous, personnellement et concrètement, qu’est-ce que vous attendez du député qui sera élu ?

Dominique Smiley :

Autre chose incontestablement, que tout ce que j’ai toujours entendu depuis des dizaines d’années, sans jamais voire l’ombre de la réalisation des promesses faites et ce quelle que soit l appartenance politique. Loin des luttes partisanes et des coups bas traditionnels, j’attends du nouveau député qui sera élu une ouverture d’esprit, une réalisation concrète des idées qui seront développées dans sa campagne. Certainement la raison pour laquelle je veux soutenir un parti qui fait émergence, dont les idées correspondent à ce que je fais déjà seule, qui a le mérite de n’avoir fait allégence à personne. La route sera-t-elle facile? Certainement pas. J’ose seulement espérer que les Français qui sont ici en Amérique du Nord, las de la politique actuelle et de l’indifférence des politiciens de la France devant les problèmes rencontrés sur place, seront nombreux à rejoindre ce qui correspond à un espoir de solution pour un avenir positif pour chacun de nous qui venons vivre à l’étranger. et comme il ne s’agit pas simplement de venir, mais surtout de s’adapter, s’intégrer, et vivre bien pour chacun, je suis certaine qu’en collaboration avec les différentes associations, les différents organismes de l’immigration ça sera réalisable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :