PARTIS FRANÇAIS AU QUÉBEC À LA VEILLE DES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES : LE PARTI SOCIALISTE

Nous poursuivons notre rapide tour d’horizon des militants de Partis français au Québec en publiant une interview de Franck Scemama, Secrétaire de la section montréalaise du PS, membre du Conseil d’Administration de l’association Français du Monde Québec et surtout élu actif à l’Assemblée des Français de l’Etranger pour la circonscription Québec et Provinces maritimes.

QC2012 : En tant que militant du PS vivant au Québec, que représentent pour vous les élections présidentielles ?

Franck Scemama : L’élection présidentielle est le principal rendez-vous pour tous les citoyens français. Que l’on vive en France ou à l’étranger, chacun est libre de l’honorer ou non.
J’ai fait le choix de m’impliquer politiquement et de participer à cette élection car je veux faire entendre ma voix. Je veux pouvoir témoigner de ma vision de ce devrait être la France.
Les conséquences du choix du président de la république, à travers la politique qui sera menée, dépassent les frontières et peuvent avoir des conséquences sur la vie de personnes hors de France et à fortiori des Français des de l’étranger.
Mais la première raison qui justifie à mes yeux une participation active à cette élection est l’attachement à la France, à son identité. Je n’imagine pas un jour me désintéresser du sort de ce pays et de ses citoyens.

QC2012 : François Hollande est souvent considéré par les médias comme déjà élu. Que pensez-vous de cette position ? Avantage ou inconvénient ?

FS : Je ne sais pas quoi te répondre. À première vue c’est certainement un avantage pour ancrer l’idée qu’il est capable d’occuper la fonction.
Mais en même temps, je ne pourrai sans doute jamais oublier le traumatisme du 21 avril 2002 et j’espère que toutes celles et ceux qui veulent voir Hollande succéder à Sarkozy ne l’ont pas oublié non plus.

QC2012 : En Amérique du Nord, on a l’impression que les idées socialistes ou de gauche n’ont pas leur place ou s’opposent aux valeurs de l’individualisme et du capitalisme. Qu’en pensez-vous ?

FS : L’Amérique du Nord est probablement aussi diverse que ne l’est l’Europe. Il y a des États américains, des provinces canadiennes qui pratiquent des politiques de gauche sans que cela ne choque qui que ce soit.
L’eau au Québec est par exemple une ressource commune, les citoyens ne payent pas l’eau consommée.
L’auto-partage marche très bien au Québec et en Californie par exemple alors que Paris commence tout juste à expérimenter le système. Autre exemple, l’assurance automobile est directement gérée par l’État québécois et nombreuses sont les habitations collectives (voire régies en coopératives) qui mettent en commun les machines à laver ou des pièces de loisir.
Bref, certaines pratiques ordinaires en Amérique du Nord pourraient paraître issues d’un pays communiste, il faut se méfier des idées toutes faites à ce sujet.

QC2012 : Pensez-vous que François Hollande fera le plein des voix au Québec et plus largement en Amérique du Nord ? Pourquoi ?

FS : Je crois, j’espère, que François Hollande arrivera largement en tête au Québec au second tour. Mais je pense que cela tiendra davantage à un rejet de la politique actuellement menée en France qu’à une réelle adhésion au candidat socialiste car celui-ci n’a pas bénéficié d’un intérêt aussi important que Ségolène Royal en 2007.
La campagne actuelle est beaucoup plus fermée et ne permet pas aux candidats de réellement aller sur le terrain des propositions et des idées.
Le succès de Hollande dépendra donc du rejet de Sarkozy qui dépasse le clivage droite/gauche. Je crois que beaucoup d’électeurs de l’UMP n’iront pas voter cette fois-ci.

Par certains aspects cette campagne ressemble à celle qui a vu l’élection d’Obama en 2008 qui lui aussi a bénéficié d’un rejet massif des républicains par la population. En revanche, je ne crois pas que François Hollande suscite autant d’attentes. Charge à lui de démontrer, une fois élu, qu’il est une chance pour la France.

QC2012 : Enfin, concrètement, qu’est-ce qu’un parti comme le PS apporte aux Français vivant au Québec ?

FS : Cela fait plus de 6 ans maintenant que je participe activement à la vie de la section PS de Montréal. Je distingue deux périodes dans la vie d’un militant politique. Il y a les élections et en premier la présidentielle, période qui donne le plus de visibilité et qui suscite aussi le plus d’adhésion. C’est un moment passionnant où nous participons concrètement à l’organisation des élections, où nous allons à la rencontre des Français pour leur proposer une offre politique.
Et puis il y a la période de réflexion, pendant laquelle nous consacrons notre temps aux débats d’idées, à l’élaboration de proposition pour répondre aux difficultés spécifiques des Français de l’étranger. Nous développons également des projets politiques pour la France inspirés de nos expériences de vie à l’étranger. À titre d’exemple, j’invite celles et ceux qui veulent découvrir ce volet programmatique à visiter le site de notre candidate aux élections législatives pour le Canada et les États-Unis, Corinne Narassiguin : http://corinnenarassiguin.com/, c’est elle aujourd’hui qui portent nos propositions.
Cette période programmatique est finalement la plus importante par sa durée dans la vie d’une section mais, à mon grand regret, cet aspect de l’engagement politique mobilise moins de personnes. Aujourd’hui, au cœur de la campagne présidentielle, la section PS de Montréal connaît un nombre record d’adhérents. Après les élections, qu’elles soient gagnées ou non, je m’attends à ce que ce nombre diminue jusqu’à la prochaine échéance électorale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :