Taux de participation et votes blancs/nuls au premier tour de la présidentielle au Canada

Si, précédemment, nous avons pu dresser un état des forces en présence au lendemain du premier tour, il ne faut négliger de mesurer les résultats en regardant plus en détail les taux de participation mais aussi le taux de votes blancs et nuls. Leurs évolutions permettent de voir et de constater la mobilisation ainsi que la manifestation d’un refus des forces en présence.

En ce qui concerne les taux de participation (arrondi), il a reculé par rapport à 2007. Montréal, qui était la zone consulaire au plus fort taux de participation en 2007, est dépassée par Québec qui la coiffe d’un point (41% contre 40%). Quoi qu’il en soit, le Québec dans son ensemble est la zone du Canada où la participation est la plus élevée. Toronto et Vancouver et Calgary se tiennent autour des 30% (33% pour la première, 29% pour la seconde, 28% pour la troisième), Moncton arrive bonne dernière avec un maigre 24% de taux de participation.

L’analyse comparée par rapport à 2007, est, elle aussi, très intéressante. Alors que Vancouver est la seule zone consulaire à augmenter son taux de participation, pour toutes les autres il y a un recul. Montréal voit son taux de participation chuter de 6 points. Mais c’est surtout Moncton qui accuse le coup avec -14 points entre 2007 et 2012. On peut se demander à quoi est dû ce recul à Moncton. Désintérêt ? Peu de présence politique ou associative pour servir de relais ? Baisse des moyens pour la présence consulaire sur place ? Faible densité et distance pour les électeurs français dans les maritimes ?Si vous êtes de Moncton, votre point de vue est le bienvenu.

Les votes blancs ou nuls, quant à eux, affichent des résultats plus variés. Moncton qui a déjà le plus faible taux de participation cumule le plus fort taux de suffrages non exprimés. A l’inverse, Vancouver et Toronto ont les deux plus faibles taux.

En France le taux de suffrages blancs ou nuls est de 1,9%. Le Canada enregistre donc un taux moins élevé avec 0.99%.

La variation entre les deux scrutins pondère un peu les résultats. Si Moncton enregistre la plus forte baisse (-1,03 points), elle reste tout de même la zone consulaire où on se mobilise le moins et où on vote le plus blancs ou nuls. Par contre, c’est à Québec que la variation est la plus forte avec +0,78 points, tandis que Montréal arrive en deuxième position avec +0,48 points.

Le bilan de ce premier tour est donc globalement moins de participation et plus de votes blancs et nuls. Vancouver est la zone consulaire où le taux de participation progresse le plus et où le taux de votes blancs ou nuls recule. L’inverse de la province du Québec…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :