Interview de Franck Bondrille – son ralliement à Julien Balkany : pour pouvoir continuer son combat

Franck Bondrille, Français vivant à Miami, était jusqu’à ce matin un candidat de droite en lice pour les élections législatives. Mais il a finalement annoncé son retrait et son ralliement à Julien Balkany. Il a bien voulu répondre à nos questions.

QC2012 : M. Bondrille, vous avez été candidat aux législatives et vous avez finalement annoncé votre retrait de la course. Pourquoi ne pas avoir continué l’aventure ?

Franck Bondrille : Parce qu’il faut etre intelligent et avoir pour objectif de faire gagner ses idées !
J’ai attendu le dernier moment pour suivre pendant tous ces mois les différents candidats de droite. J’ai rencontré les principaux, j ai analysé leurs programmes, leur vision et leur combativité. Rejoindre le candidat le plus apte à défendre les Français des Etats-Unis et du Canada est pour moi bien plus efficace que de continuer ma candidature seul.
Mon but n est pas de me mettre en avant, mon but est de faire gagner les idées auxquelles je crois. En devenant le représentant de Julien Balkany sur le Sud-Est des Etats Unis, une terre que je connais bien, je vais pouvoir continuer mon combat, celui qui m a amené à me présenter il y a 6 mois !

QC2012 : Parmi tous les candidats en lice à droite, vous avez choisi de vous ranger sous les couleurs de M. Balkany. Pourquoi lui et pas M. Lefebvre, candidat officiel de l’UMP ou encore un autre candidat local avec plus d’expérience ?

FB : M. Lefebvre ne connait pas la réalité du pays. Il faut y vivre pour en comprendre les difficultés et les enjeux. Les autres candidats locaux sont justement trop locaux et ont un long parcours politique local. Cette élection leur permettait surtout d’écrire une derniere ligne a leur long CV.
Julien Balkany connait bien notre quotidien puisqu’il vit ici depuis plusieurs années. Il connait aussi bien le monde politique francais ! Cette connaissance des deux milieux faisait qu’il était pour moi le meilleur candidat à nous représenter au sein de l’Assemblée nationale.

QC2012 : Que voudriez-vous dire aux autres candidats de droite qui se bousculent et finalement nuisent à votre famille politique ? Poursuivre la course ou se ranger ?

FB : Il est clair que j ‘en appelle à se ranger derrière une candidature unique de la droite. On est tellement plus fort quand on est soudé.
On partage globalement les mêmes idées alors se diviser ne peut que renforcer le camp adverse, et c’est la derniere chose que nous souhaitons.

Publicités

4 réflexions sur “Interview de Franck Bondrille – son ralliement à Julien Balkany : pour pouvoir continuer son combat

  1. Johnny dit :

    ‘On est tellement plus fort quand on est soudé.’ tellement bien dit, il faudrait une droite plus soudé pour faire face à la Gauche.
    Lefebvre pour moi est détestable, c’est certain qu’il nous faut un indépendant de Droite

  2. Paul dit :

    tout à fait d’accord! Lefebvre n’est même plus une option, on n’entend que des critiques à son égard. Quant aux autres candidats de droite ils feraient bien de faire comme Bondrille et se rallier à Balkany qui est clairement la candidature de droite la plus forte.

  3. Julien Lafond dit :

    Les réseaux et la combativité sont bien sur importants mais serait ce trop demandé d’avoir un candidat qui soit forcé de proposition à l’assemblée nationale?
    À l’heure ou le monde occidental doute et trebuche, ou la France est dite sclérosee et incapable de se réformée y compris par de nombreux français vivant en France comme à l’étrange. N’est-il pas de notre responsabilité d’identifier et d’élire un homme ou une femme capable de ramener dans l’hémicycle l’ouverture d’esprit et l’intelligence si particuliere qui ont permis à notre nation de se transformer et d’etre une source d’inspiration et de modernite pour de nombreux pays du monde?

    N’elisons pas un candidat de réseau ou de parti mais un porteur d’idées et de valeurs. La droite est désunie parce qu’elle n’a pas d’idées majeures et refuse de prendre acte de l’amplitude des changements necessaires. Mon vote de militant UMP ira à celui ou celle qui osera proposer des solutions puisant dans l’expérience collective des français d’Amerique du Nord. d’où qu’il vienne.

  4. Julien Lafond dit :

    Prière d’excuser les fautes de frappe et les accents manquants…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :