Tendances politiques par zones consulaires lors du premier tour des présidentielles 2012 (USA, Canada, 1ère circonscription) : quelles pistes pour les législatives ?

Le premier tour des élections présidentielles est une bonne photo du poids relatif des tendances politiques à un moment donné. Il donne donc une bonne idée des orientations politiques des citoyens d’une circonscription. Dans le contexte de la grande première que sera l’élection de députés des Français de l’Etranger, le premier tour des présidentielles est un indicateur important pour présager du scrutin du premier tour, pour donner des pistes, identifier des zones de résistance ou des zones déjà conquises.

Nous avons donc décidé de ventiler les résultats du premier tour des présidentielles par tendances : Extrême-gauche (Poutou et Arthaud), Gauche (Mélenchon, Hollande et Joly), Centre (Bayrou), Droite (Sarkozy et Dupont-Aignan) et Extrême-droite (Le Pen). Nous avons exclu les résultats du candidat indépendant, difficilement classables dans une tendance politique. Les résultats nous semblent dignes d’intérêt.

Dans les zones consulaires aux Etats-Unis (cf. ci-dessous), le rapport de force gauche/droite se fait, sans grande surprise, en faveur de la droite. Cette tendance représente pas moins 49% des voix (hors indépendant). La gauche, quant à elle, n’obtient que 34% des suffrages et monte à 35% si on inclut les votes d’extrême-gauche. Reste le centre avec 12%.

Si on regarde les même tendances pour le Canada (cf. ci-dessous), on obtient un quasi négatif de la situation aux Etats-Unis. Là, c’est la gauche qui cumule 49% des voix contre 30% pour la droite. L’extrême-droite rafle quelques parts à la droite, tandis que le centre se maintient approximativement au même niveau qu’aux Etats-Unis.

Cette situation inversée illustre bien la différence entre les deux pays qui composent la circonscription. Les candidats aux législatives devront en prendre note.

Mais revenons à l’échelle de la circonscription qui nous paraît plus pertinente pour comprendre les tendances sur l’ensemble de la circonscription dans la perspective des législatives. A cette échelle, les résultats du premier tour sont bouleversés et modifient même les résultats du second tour pour l’ensemble de la circonscription.

En effet (cf.ci-dessous), la droite et la gauche sont au coude à coude. 40% pour la première contre 41% pour la seconde. L’extrême-droite, avec ses 6%, semble donner une bonne marche de manoeuvre à la droite. Néanmoins, le centre se pose comme l’arbitre, la tendance qui peut faire basculer le scrutin dans le cadre d’une législative. Le second tour des présidentielles a montré que le centre s’est reporté sur la gauche au Canada et sur le droite aux Etats-Unis. Pourtant, pour la gauche, en position d’outsider au second tour, tout l’enjeu est dans sa capacité à capter un maximum de voix au centre. La droite non plus ne peut pas laisser filer le centre mais doit aussi travailler l’extrême-droite.

 Evidemment, les résultats du premier tour de la présidentielle sont pondérés par différents facteurs dans le cas des législatives :

1 – le taux de participation (très élevé pour une élection hors de France) qui sera l’inconnue des législatives et qui est, tout autant que la captation des voix du centre, un enjeu pour la gauche comme pour la droite

2 – le vote d’extrême-droite qui ne se mobilisera peut-être pas pour la droite au second tour et dont on ne peut être certain qu’il s’effondre ni ne participe au premier tour

3 – les personnalités des candidats à la présidentielle qui modifient tout de même la donne et entraîne des votes pour et contre pas par idéologie, ni par programme mais par sympathique ou rejet

4 – l’effritement du vote à droite au premier tour des législatives où 7 candidats s’affrontent dont 2 officiels (UMP et Ares) et 5 dissidents

5 – la personnalité du candidat officiel de l’UMP M. Lefebvre qui est attaqué par ses détracteurs sous l’axe du parachuté, du candidat imposé et dont la compétence est mis en doute. S’il sortait victorieux du premier tour, il lui serait peut-être difficile de remobiliser à droite victime des affres de la division

6 – l’élection de François Hollande qui peut motiver les électeurs de gauche et les amener en grand nombre vers les urnes

 Mais tout de même, cette élection est plus serrée qu’il n’y paraît lorsqu’on regarde les seuls résultats du second tour de la présidentielle. Les résultats du premier tour sur l’ensemble de la circonscription offrent une perspective nouvelle, plus large. Le report des voix du centre (si Carole Granade, candidate du MoDem, n’est pas au second tour) va être essentielle. A moins que Mme Granade mobilise son électorat et profite de la division à droite pour passer au second tour.

Publicités

Une réflexion sur “Tendances politiques par zones consulaires lors du premier tour des présidentielles 2012 (USA, Canada, 1ère circonscription) : quelles pistes pour les législatives ?

  1. […] perspectives avec les résultats du premier tour des présidentielles 2012 (cf. notre article sur la ventilation par tendance de la présidentielle). Nous décelions sur la circonscription un véritable équilibre entre la gauche et la droite. La […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :