Archives de Catégorie: Tribune

Interview de Julien Balkany, candidat aux Législatives 2012 : La confiance des électeurs ne se décrète pas par les décisions d’un parti – elle se conquiert!

Julien Balkany est candidat sans étiquette aux élections législatives de juin 2012 dans la première circonscription des Français de l’Etranger. Il se place tout de même à droite comme alternative au candidat officiel de l’UMP, M. Lefebvre.  M. Balkany a bien voulu répondre à nos questions…

QC2012 : M. Balkany, on parle beaucoup de vous, vous êtes très actif sur le terrain et vos soutiens sont très présents sur le web et des groupes Facebook. Plus récemment, vous avez également su rallier Franck Bondrille, un autre membre de l’UMP refusant la candidature de M. Lefebvre. Alors qu’on aurait pu pensé que vous étiez le black horse de la droite, vous vous imposez de plus en plus comme le principal candidat de cette tendance politique. Selon vous à quoi est dû votre succès ?
Julien Balkany : Depuis plusieurs mois, je mène une campagne de proximité et de terrain, en allant à la rencontre du plus grand nombre de Français vivant, comme moi, en Amérique du Nord. Au cours de la quarantaine de déplacements que j’ai effectué partout au Canada et aux Etats-Unis dans le cadre de cette campagne, s’est forgée mon intime conviction que seul un candidat qui connaît et partage au quotidien les préoccupations de nos compatriotes des États-Unis et du Canada pourra les représenter efficacement et à plein-temps à l’Assemblée Nationale.
Je constate une vraie dynamique qui s’accélère partout autour de ma candidature. Le soutien de Franck Bondrille, qui est un homme que j’estime beaucoup et qui compte énormément pour la communauté française de Floride, s’inscrit dans cette dynamique : je suis honoré qu’il ait décidé, en toute liberté, de rallier ma candidature. Il sera un soutien de poids dans cette campagne et il y trouvera toute sa place.
Finalement, je crois fermement que seul le candidat le plus accessible et disponible, le plus sincère et le plus déterminé, emportera cette nouvelle élection. La confiance des électeurs ne se décrète pas par les décisions d’un parti – elle se conquiert!
Publicités

L’autre village gaulois

Cyrille Giraud, responsable des opérations du collectif Souriez, vous êtes Français ! livre ici un article sur l’intégration et la dé-intégration des Français de l’Etranger dans le contexte du durcissement du discours en France sur les Français de l’Etranger, souvent considérés comme des exilés fiscaux…

Quitter la France pour s’installer au Québec c’est un peu se mettre dans la peau d’Astérix et Obélix, la potion magique en moins. Forte de ses 8 millions d’habitants, la belle province francophone à 80% ne pèse finalement pas bien lourd face aux 330 millions d’anglophones du continent nord-américain. Reste que s’intégrer au Québec en tant que français de France est une autre paire de manches face au défi culturel largement sous-estimé lorsque l’on s’apprête à quitter l’hexagone.